Tristan Mélia est un pianiste de jazz compositeur et arrangeur Français. Tristan commence la musique par l’apprentissage du violoncelle à l’âge de 7 ans au conservatoire de Nîmes et c’est à 9 ans qu’il s’installe pour la première fois au piano familial.

Très tôt attiré par le Jazz Tristan décide à 12 ans d’en faire son métier, il écoute en boucle Michel Petrucciani, Keith Jarrett, Barney Wilen… et prend des cours particuliers avec Laurent Hernandez sur Nîmes.

À 13 ans Tristan intègre l’Institut Musical de Formation Professionnelle de Salon-de-Provence et se forme pendant quatre années auprès de Mario Stantchev, Philippe Petrucciani, Francesco Castellani, Benoit Paillard, Michel Zenino…
Durant cette période, il affinera son jeu en écoutant Bill Evans, et s’inspirant du maitre, il formera son premier trio en compagnie de Yann Kamoun à la contrebasse et Samuel Silvant à la batterie. Au grés des concerts et des soirées privées, Tristan gagnera en confiance et en experience, allant jusqu’à se produire en piano solo à seize ans.

Il aura aussi l’occasion lors de Jam Sessions de partager la scène avec : Sylvia Howard, John Betsch, Peter Giron, Famoudou Don Moye, Doudou Gouirand, Rémi Ploton…

À dix-sept ans, Tristan répond présent à l’invitation de Mario Stantchev pour une « Piano-Battle » à l’amphithéâtre de l’Opéra de Lyon en compagnie des pianistes Eli Dufour, Thibault Gomez, Ilan Zajtmann et bien sûr Mario Stantchev.

À cette même période, Tristan intègre le Conservatoire National de Région de Lyon, y rencontre Franck Avitabile et continu de se produire en solo et en trio.
À 18 ans, après avoir quitté le Conservatoire de Lyon, Tristan rencontre le pianiste Giovanni Mirabassi auprès duquel il prendra régulièrement des conseils. Cette rencontre l’encouragera à réaliser un premier enregistrement, un EP intitulé « Un Moment Loin De Toi », enregistré à 19 ans avec Michel Altier et Samuel Silvant.
À cette même période, Tristan intègre le Conservatoire des Alpes-de- Haute-Provence dans la classe de Benoit Paillard et Christophe Leloil.
En 2016, à l’âge de 20 ans, Tristan obtient son D.E.M. de Jazz du Conservatoire des Alpes-de-Haute-Provence.
Par la suite, Tristan multipliera les rencontres et les experiences, en concerts et en studios.
Son évolution artistique l’amènera tout naturellement à l’enregistrement de son premier album intitulé « No Problem », soutenu par Thomas Bramerie à la contrebasse et Cedrick Bec à la batterie, le jeune pianiste de 22 ans y développeras un sens raffiné de la composition. L’album reçoit des critiques élogieuses, fait plus de 2 millions de stream sur internet, est nommé entre autre « TOP Mezzo » et disque de la semaine sur FIP.

Fort de cette expérience, Tristan continuera à s’enrichir de multiples rencontres. Se produisant régulièrement en France, dans le sud et dans les alpes, mais aussi en Allemagne, en compagnie du contrebassiste Hervé Jeanne et du batteur Dieter Schmigelok avec lesquels de nouveaux enregistrements sont réalisés, affaire à suivre…
Durant cette période, Tristan devient également professeur de piano pendant deux années à l’école chorus à Nîmes.
Dès lors, Tristan Mélia âgé de 23 ans, commença à préparer son second album.
Ce nouvel opus, en piano solo, intitulé « Mistake Romance », offre au jeune pianiste une nouvelle occasion de se mettre en danger, en explorant un nouveau registre, une musique de l’instant, composée dans l’intimité, seul face à lui-même.
Sortie prévue pour Mars 2021, avec le soutien du label Jazz Family.

En attendant cette sortie, et ayant le souci de rester toujours actif et créatif pendant la période du covid 19, Tristan co-fonde avec son père Guy et son frère Samuel « The Livestream Jazz Session ». Le concept est simple, chaque jeudi soir, un concert de jazz enregistré et diffusé en direct sur YouTube. Ces concerts sont l’occasion de faire de nouvelles rencontres, de nouveaux projets et de nouvelles compositions tout en offrant aux spectateurs un moment de jazz.

Tristan à joué en concert avec : Liz Abessolo, Michel Altier, Jean Pierre Arnaud, Eric Barret, Cedrick Bec, Thomas Bramerie, Serge Casero, Francesco Castellani, Cyril Castello, Sébastien Carretier, Léo Chazallet, Didier Del Aguila, John Delalonde, Magda Desruisseaux, Vérène Fay, Dano Haider, Bernard Jean, Hervé Jeanne, Michel Marre, Pierre-François Maurin, Sylvain Romano, Bernard Santacruz, Michael Santanastasio, Guillaume Séguron, Samuel Silvant, Vittorio Silvestri, Mario Stantchev…

Tristan s’est produit dans les Clubs et Festivals suivants : « I.M.F.P. »,
« Nîmes Métropole Jazz Festival », « Le Jazz Est Là », « Piano en Campagne », Amphithéâtre de l’Opéra de Lyon, L’Osons Jazz Club, Jazz Corner Café, « Les Musicales de Saint-Chinian », « Jazz à Albas », Festival de Jazz du Verdon, Festival Musique Sous les Platanes…